ultimatum couple

L’ultimatum en couple, bonne ou mauvaise idée?

Partager l'article:
  
 
    

Les ultimatums, ou les menaces de se séparer si l’autre ne change pas, on y a tous pensé. Pour certains c’est même monnaie courante. Que ce soit en donneur d’ultimatum ou en receveur de cette pression de changer, on peut se poser pas mal de questions sur cette pratique ou ce concept. Est-ce une bonne manière de faire avancer une relation? Est-ce la bonne solution quand on est dans une impasse? Que signifie donner un ultimatum en couple, et quelles en sont les conséquences?

Si vous avez des questions sur l’ultimatum en couple, alors vous êtes au bon endroit. On va explorer tout ça ensemble, et cet article sera copieux! 

C’est quoi à Ultimatum et ça sert à quoi?

Un ultimatum c’est lorsqu’on est frustré, ou insatisfait avec une partie de notre relation de couple et/ou notre partenaire. Du coup, on se dit qu’en menaçant de partir si quelque chose ne change pas, on aura soit ce qu’on veut, soit une bonne raison de partir.

C’est comme donner une dernière chance.

Avant que l’on continue, je dois mettre la lumière sur quelque chose qui ne sera pas facile à digérer.  Lorsque l’on est le donneur d’ultimatum, c’est que l’on n’a pas la capacité d’accepter les choses comme elles sont. D’aimer l’autre entièrement pour ce qu’il ou elle est. C’est un point de la plus haute importance, car notre “manque”, est poussé sur l’autre et en découle une menace qui risque de mettre fin à la relation. C’est bien le donneur d’ultimatum qui a un souci avec la qualité de la relation et pas nécessairement l’inverse.

L’impact d’un ultimatum en couple

Comme on menace la relation de s’arrêter, le receveur aura une grande difficulté à accueillir cette menace comme une opportunité de changer. Ou de voir cette menace comme un acte d’amour. On va donc créer une situation ou notre partenaire sera sur la défense, et dans la peur. Peur de perdre la relation.

Le risque ici, est de créer une réaction qui est pour sauver la relation sur le court terme. Réaction envers laquelle notre partenaire ne sera pas aligné. Et donc, soit il ou elle ne tiendra pas sur la durée, ou il ou elle sera amer envers le donneur d’ultimatum. Ce sera donc souvent une impasse sur la durée.

Il faut aussi noter que celui ou celle qui reçoit l’ultimatum n’est peut-être pas prêt au changement. C’est trop tôt pour eux de changer cette partie d’eux et les forcer, causera énormément de résistance. Et notre déception si ça ne change pas.

À ce stade de l’article, vous l’aurez sûrement compris que l’ultimatum n’a que très rarement un résultat positif sur le couple. Et c’est un vrai problème. 

Si vous avez reçu ou donné un ou plusieurs ultimatums, rappelez-vous de l’efficacité d’une telle action? Connaissez-vous des couples heureux et qui durent après un ultimatum? La réponse est sûrement non… 

Il ne faut pas prendre le fait de donner un ultimatum à la légère, les conséquences sont importantes. Bien sûr, vous pouvez avoir “gain de cause”, mais à quel prix?

Pensez que donner un ultimatum, c’est planter une graine de terreur. Une graine de “Je peux mettre fin à cette relation à n’importe quel moment”. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez facilement reprendre ou “annuler”. Ce doute restera là, et rongera le cœur de votre partenaire, sûrement pour toujours.

Il faut aussi comprendre qu’en réalité, cette possibilité existe tout le temps. Il n’y a pas besoin d’un ultimatum avant de mettre fin à une relation amoureuse. C’est toujours une option disponible.

Décider de donner un ultimatum en couple

Lorsqu’on accumule de la frustration, que l’on essaye de dire les choses pour que ça change, mais que ça ne change pas… On est confronté à une situation délicate. Car on aime notre partenaire, mais quelque chose ne va pas! On bouillonne à l’intérieur. On se demande pourquoi il ou elle ne change pas? On ne comprend pas! Est-ce vraiment la bonne personne ou la bonne relation? Que faire? On n’a pas de contrôle sur la situation. On est vite désespéré. 

On n’arrive pas à accepter ce qui ne va pas. On attend un changement, ou pendant longtemps, on espérait un changement. Alors on décide de passer à l’action en donnant une dernière chance à notre chéri(e).

Ce qu’il faut comprendre ici, c’est que notre impatience pourra être perçue comme un “quick fix”. L’ultimatum en couple, peut être vu, en quelque sorte, d’une manière rapide pour essayer de régler un problème de fond, qui demande plus que ça.

Comme je le disais un peu plus haut, quand on donne un ultimatum à notre partenaire, on pousse nos problèmes sur l’autre. Pour que l’autre règle les problèmes que l’on voit.

Notre partenaire n’a pas de problème avec cette situation, ou s’il en a, moins que nous. C’est bien nous, en tant que donneur, qui en avons un et un gros problème.

Il faut considérer que lorsque l’on donne un ultimatum,  c’est peut-être aussi que nous n’arrivons pas à prendre la décision de quitter cette relation. D’y mettre fin ici et maintenant, car elle ne nous correspond plus.

Au lieu de ça, car on aime et que c’est une décision difficile, on force le changement sur l’autre. Sous le prétexte de la générosité, de la dernière chance…

À la place, pourquoi ne pas travailler sur notre capacité à aimer l’autre inconditionnellement? Après tout, c’est aussi une option qui s’offre à nous.

Pousser l’autre à changer n’est pas la seule solution. On peut changer notre point de vue, prendre soin de notre besoin d’une autre manière ou encore mettre fin à la relation.

L’ultimatum est un paradoxe

Ici je tiens à renforcer un point déjà fait, mais c’est important. Concrètement, malgré les justifications que l’on peut se donner… Ce qu’on dit à l’autre est:

“Je t’aime, je veux cette relation plus que tout, donc je te donne une dernière chance.” Mais ce qu’on dit aussi est “Je ne t’aime pas assez pour t’accepter entièrement. Tu n’es pas la bonne personne pour moi si tu ne changes pas. Je ne sais pas t’aimer sans condition”.

Si vous avez envie de donner un ultimatum, considérez votre responsabilité et cherchez en vous si vous êtes cette peur de prendre la décision de tout arrêter là. C’est okay de vouloir se séparer. Ça fait partie de la vie à deux, et c’est  votre responsabilité de partir si vous ne voulez plus de la relation, malgré l’amour pour l’autre, malgré toutes les bonnes choses dans cette relation.

Quelles sont les alternatives aux ultimatums?

Dans la continuité de ce qu’on vient de voir, la première étape pourrait être de vraiment chercher en vous la cause de cette volonté de donner un ultimatum. Quels sont vos besoins? Qu’est-ce qui vous manque? 

Ensuite, une fois que vous avez une bonne idée de ce qu’il manque, vous pouvez en parler ouvertement à votre partenaire.

L’idée ici est de créer un dialogue ouvert, une conversation qui rend hommage à la relation et dans laquelle on se sent à l’aise d’ouvrir son cœur.

Je vous recommande de laisser votre prénom et email dans l’un des formulaires pour télécharger mon eBook gratuitement (si vous ne l’avez pas déjà fait). Il y a plusieurs outils dedans qui vous guideront pour créer ce type de dialogue avec votre chéri(e).

Dans cette conversation, partagez vos besoins. Exprimez-vous en “je”, parlez de ce qu’il vous manque. N’attaquez pas l’autre en utilisant des “tu”. 

La prochaine étape est de trouver des solutions à deux. Pas uniquement chez votre chéri(e). Mais bien à deux. Vous êtes responsable de la relation également. Vous jouez un jeu dans cette dynamique de manque et cette frustration que vous avez accumulée.

Ce n’est pas une conversation d’ultimatum, ne faites pas de menace. Comme on l’a vu ensemble, quitter une relation est toujours une option. Il n’y a pas besoin de faire de menace pour ça.

Que faire si les alternatives n’aident pas? 

Si malgré tout ça, vous sentez quand le même besoin de donner un ultimatum, car la conversation n’était pas satisfaisante. Alors je vous encourage à vous demander si la bonne chose à dire n’est pas qu’au final, cette relation ne vous va plus. De rompre. Et de demander à votre chéri(e) comment vous allez passer à la suite. 

Si vous en êtes là, il y a plusieurs choses à prendre en compte. Je vous recommande de penser à l’impact que ça aura sur une personne que vous aimez, malgré le dysfonctionnement de votre relation. Le but est donc de leur donner une clôture sur cette relation, mais aussi de ne pas (trop) les blesser.

Important! Rappelez à l’autre que vous ne voulez pas lui demander de changer. Que vous voulez qu’il ou elle soit la personne qu’il ou elle est. Que c’est une belle personne comme il ou elle est. Que c’est une personne entière. 

Si vous voulez un autre type de relation, comme être ami, c’est bien de l’expliquer à ce stade. Si vous voulez couper les ponts, même temporairement, il faudra être honnête avec ça. Offrez à l’autre la chance de s’exprimer sur ce qu’il ou elle veut pour cette séparation. Peut-être que ce sera votre chéri(e) qui voudra couper les ponts et c’est okay.

Cette option sera aussi douloureuse, mais ce sera une douleur honnête. Surtout si vous communiquez avec respect et bienveillance. Ce sera donc plus facile à encaisser. 

Quand est-ce qu’un ultimatum est approprié?

Malgré tout ça, vous allez peut-être avoir envie de donner un ultimatum malgré tout et ça aussi c’est okay.

Donner un ultimatum en cas d’addiction peut aussi faire du sens. Car sans l’ultimatum, vous avez plus ou moins la garantie d’un statu quo.

Conclusion sur l’ultimatum dans le couple

On vient de voir ensemble que l’ultimatum est rarement une bonne solution et que souvent, il serait mieux de prendre nos responsabilités et de considérer quitter cette relation, ou apprendre à accepter pleinement notre partenaire.

Ne pas donner d’ultimatum ne veut pas dire se satisfaire d’une relation qui nous ne convient plus, c’est pour ça que partir, dans le respect, l’amour et la bienveillance est notre responsabilité.


Si je parle d’ultimatum, c’est qu’on a eu ce problème avec mon ex-épouse. Il y a quelque chose qu’elle n’arrivait pas à accepter chez moi, malgré tout l’amour du monde, malgré avoir essayé pendant des années. Et plutôt que de me “forcer à changer” à un moment où je n’étais pas prêt, elle est partie.

Ce n’était pas aussi limpide et clair que quand je l’explique en trois lignes, mais c’est ce qu’il s’est passé en résumé. Le résultat est que l’on est tous les deux plus heureux, malgré tout l’amour qu’on avait encore l’un pour l’autre.

Notre vie à deux nous a changés, et l’on a pu aller de l’avant et créer de nouvelles vies qui nous vont mieux. Elle me dit régulièrement être heureuse dans sa nouvelle vie et moi je suis heureux dans la mienne. Tout ça grâce à ce que la relation nous a apporté, mais aussi parce qu’elle est terminée. Les deux ont été bons pour nos vies. C’est une manière de voir les choses et je voulais partager ça avec vous, car vous attendez de donner un ultimatum et/ou que vous n’osez pas partir, rappelez-vous de mon histoire. 

PS: Rejoignez notre communauté sur Facebook, Twitter ou Instagram!

Je vous souhaite une belle année 2021, et que votre vie rayonne d’amour, de paix et d’harmonie.

Photos de Pixels2013 & Stux sur Pixabay.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *