apprendre à cultiver l'amour

5 clés pour apprendre à cultiver l’amour

Partager l'article:
  
 
    

Une des clés essentielles du succès en amour est notre capacité à savoir cultiver l’amour. Nous aimons imaginer que l’amour doit être vécu de manière fluide, et instinctive. Ou encore avec peu de communication et une pointe de “il ou elle doit savoir ce que je pense ou veux”. On s’imagine aussi que “si c’est la bonne personne” alors tout sera facile. L’alternative que je vous propose est d’apprendre à cultiver l’amour. Ma proposition est qu’être en couple ça s’apprend. Co-créer une belle relation ça s’apprend.

Pour le dire autrement, ce n’est pas iné, ou quelque chose de totalement intuitif. Ça ne se fait pas tout seul.

J’aimerais vraiment que ça se fasse tout seul. Sans apprendre, sans rien changer et que naturellement, nous soyons toutes et tous doués pour vivre de belles relations de couple. Mais ça ne fonctionne pas ainsi. 

Quelques mots sur cultiver l’amour

Il y a plusieurs dimensions au « cultiver l’amour », et nous allons en explorer ensemble plusieurs.

Comme je le disais dans l’introduction, c’est quelque chose que nous pouvons apprendre (à cultiver l’amour).

Au-delà de s’apprendre, ça demande aussi de faire évoluer nos croyances. Mais en plus, de maitriser certains outils. Et bien sûr, ça demande des efforts au quotidien. C’est donc loin d’être facile, et ça pourrait paraître presque trop complexe.

Ma proposition sur le blog, est de vous donner des outils, ou des clés, qui aident à passer de trop complexe, à presque simple. Ça n’enlève pas l’aspect difficile, mais c’est accessible, tangible. On peut donc faire des essais, puis en tirer des leçons et ajuster selon les besoins de son couple. Pour aller doucement vers le “mieux faire”. 

Apprendre à cultiver l’amour est bien l’une des clés à maitriser pour une relation qui tend vers la tendresse, la bienveillance, mais aussi la passion. Quelque part, apprendre  à cultiver l’amour, c’est donc se donner la chance de vivre une belle relation et qui dure pour une bonne raison: on sait s’aimer!

Des incontournables pour l’apprendre à cultiver l’amour

Clé 1: Aimer (c’est un choix)

Si vous êtes un lecteur assidu, ce premier point ne devrait pas vous être étranger!

En effet, aimer l’autre est un choix à faire. Aimer va au-delà du sentiment que nous ressentons dans notre coeur. Je dirais même que le choix est en partie la source du sentiment dans notre coeur.

Le choix est encore plus important quand les temps sont difficiles dans le couple. Quand il y a des discussions importantes et nécessaires à avoir. Ou quand la tromperie pointe le bout de son nez. 

Clé 2 : Aimer (c’est un verbe d’action)

Aimer c’est aussi plus qu’un choix, et une émotion. Ce sont des actions concrètes. Comme pour le choix, faire des actions d’amour, est l’une des sources de sentiment d’amour.

Nous tombons amoureux, car aux débuts, nous sommes curieux, et nous faisons tellement d’effort pour plaire, séduire, charmer, surprendre…

Avec le temps qui passe, tout cela cesse petit à petit. La solution est simplement de faire ces actions d’amour avec plus de conscience, et parfois en faisant des efforts! Oui, des efforts! 

Je dis toujours que lorsque je me sens moins ou peu amoureux. Je fais des actions d’amour pour ma chérie et l’amour revient au galop. 

Clé 3: Apprendre à mieux communiquer

Il est évident qu’aller vers le mieux communiquer est essentiel pour cultiver l’amour.

Mieux communiquer permet de multiplier les moments de compréhension, de complicité et de connexion. Et surtout de réduire les moments d’incompréhension. De manque de complicité. 

Pour chaque conversation plus agréable, c’est une conversation désagréable de moins! Si vous accumulez ça sur plusieurs mois, années puis décennies… Ça change tout pour votre relation. 

Le blog et le podcast ont des tas d’outils et autres clés pour mieux communiquer, vous avez de quoi faire! 🙂  

Clé 4: Prendre soin des besoins

Il y a les besoins individuels, les besoins du couple et éventuellement ceux des enfants, ou des projets que vous avez ensemble.

Apprendre à cultiver l’amour, c’est apprendre à mieux satisfaire nos besoins, et ceux de notre partenaire et ceux de la relation.

La clé d’avant, mieux communiquer, est notamment importante pour apprendre à mieux exprimer nos besoins.

Le bonus gratuit, l’eBook, que vous pouvez télécharger en remplissant l’un des formulaires de capture avec votre prénom et email, présente un outil pratique et puissant pour satisfaire et mieux comprendre cette dimension des besoins. Je vous invite à le télécharger et à le lire!

Pour cet article, je vous invite à penser aux besoins de votre partenaire et aux vôtres avec les 4 dimensions du couple: l’intellect, l’émotionnel, le spirituel et le sexuel. Cet article vous guidera plus en profondeur.

Clé 5: Apprendre à parler la langue de l’autre

Ici, je vais vous proposer 2 manières de mieux parler la langue de l’autre quand il s’agit d’amour.

J’aime beaucoup cette analogie de “parler la langue de l’autre”, car ça permet de se comprendre et d’échanger. Ça implique aussi de la curiosité pour justement, mieux se comprendre.

Si vous parlez deux langues différentes (français et espagnol), et que votre couple est dans l’une de ces deux langues ou une troisième (l’anglais), vous allez devoir faire un effort pour bien vous exprimer, et bien comprendre l’autre.

Les langages de l’amour

Ici aussi, mon eBook gratuit en parle et vous pouvez le télécharger grâce à l’un des formulaires d’inscription sur le blog!

Les schémas érotiques 

Il existe plusieurs versions de ce concept, avec 4 ou 5 schémas érotiques et des variations au niveau des noms. 

Un schéma érotique est un peu comme une préférence dans la dimension du faire l’amour et de la sexualité. Si nous reprenons ce parallèle avec un schéma érotique étant une langue, ça correspondrait à votre niveau dans cette langue. Ou encore votre fluidité à la parler.

L’invitation ici n’est pas de se mettre dans une case autour de la sexualité. Si vous êtes fort dans votre schéma prédominant, l’invitation est justement, de temps en temps, d’aller voir les autres et de les découvrir. Surtout si votre partenaire n’a pas le même schéma que vous! 

Vous pouvez être à l’aise avec un ou plusieurs des 4 schémas que je vais présenter. 

  1. Le schéma sexuel
  2. Le schéma sensuel
  3. Le schéma “kinky”
  4. Le schéma polyvalent

Si vous êtes plus dans un schéma sexuel, vous vivez votre sexualité de manière plus intense, parfois mécanique. C’est une énergie plus masculine. On se rapproche plus du sexe, que du faire l’amour.

Pour ceux avec un schéma plus sensuel, c’est la dimension de la stimulation des 5 sens, de la prise de temps, et de la tendresse. On vibre le “faire l’amour” pleinement. C’est une énergie plus féminine.

Si vous êtes dans un schéma dit kinky, faire l’amour pour vous sera sûrement avec l’utilisation de jouets, et sextoys. Peut être des jeux de rôle, ou encore du BDSM. 

Pour ceux dans un schéma polyvalent, vous naviguez assez facilement d’un schéma à l’autre. 

Les mots de la fin sur apprendre à cultiver l’amour

Dans cet article, nous venons d’explorer différentes façons de cultiver l’amour. Faire cet apprentissage est essentiel, car si vous n’arrivez pas à cultiver l’amour, votre couple va s’essouffler. 

Il y a bien d’autres manières de nourrir votre couple, et le blog est aussi une mine d’information à ce sujet.

Je vous souhaite de belles récoltes d’amour pour les années et décennies à venir!

Pour rejoindre la newsletter exclusive, il suffit d’enregistrer votre prénom et votre email dans l’un des formulaires qui vous offre mon eBook: 5 Outils pour mettre fin aux disputes et enfin bien communiquer dans votre couple.

Vous pouvez également rejoindre la communauté Graine de Coeur sur FacebookTwitter ou Instagram!

Bien à vous!

Image de Pheladi Shai de Pixabay

9 commentaires sur “5 clés pour apprendre à cultiver l’amour

  1. Je suis tellement d’accord. L’amour, cela s’entretient, c’est capital.
    Tes conseils sont excellents : ) .
    L’année prochaine, cela fera 30 ans que je vis avec l’homme de ma vie et nous nous aimons toujours autant ^^

    1. Pour moi la question n’est pas « Est-ce la bonne personne », mais plutôt « Est-ce une bonne personne pour m’engager et construire ce qui me tient à coeur avec elle/lui? »
      Il y a plusieurs « outils » utiles pour savoir « bien choisir un partenaire ». En voici quelqu’uns de tête (je suis en vacances, donc je réponds un peu vite^^): voir si nos valeurs/règles sont alignés, voir si notre être et notre faire sont alignés, ou vérifier que les envies et projets de vie importants.

      C’est une belle idée d’article, « comment bien choisir son amoureux(se) »! Ca pourrait vous intéresser?

  2. Merci oui est ce une bonne personne !
    Cela fait 1 an que je suis divorcée de celle ci et j étais mariée depuis 26 ans avec cette personne une relation très difficile violence psychologique humiliation dépendance affective
    J ai appris grâce à tout ça à connaître et apprendre à poser mes limites et apprendre à me connaître en tant que femme je me connaissais parfaitement en tant que mère et épouse car mariée jeune avant d avoir appris à me connaître en tant que femme
    Mais la question reste est une bonne personne avec qui cela pourrait fonctionner enfin …
    Je n ai pas de réponse entre mon coeur qui me dit fuit et ma raison qui se perd

    1. Rebonjour Mélanie,
      Merci beaucoup du partage!

      C’est en effet une page difficile à tourner après autant d’années et les problèmes qu’il y avait. J’aime à penser qu’à la hauteur de la difficulté, il y a une chance ou une opportunité de changer sa vie d’autant, si ce n’est plus. C’est facile à dire et un peu plus compliqué à mettre en pratique!

      C’est touchant de lire les apprentissages partagés, et c’est ça aussi la séparation. Et découvrir sa femme (ou son homme) au-delà des autres rôles est, selon moi, un chemin essentiel. Qui n’est pas toujours facile, mais qui apporte beaucoup et permet de co-créer des relations de nouvelle qualité avec le prochain heureux élu!

      J’aime beaucoup lire « une bonne personne » et non « la bonne personne », c’est une différence notable et importante. Il y a plein de bonnes personnes avec qui se mettre en couple. Il y a beaucoup plus de personnes qu’il nous faut éviter… Mais malgré tout, il n’y en a pas qu’une seule!
      Une pensée intéressante je trouve: je deviens une meilleure version de moi-même et quelqu’un devient une meilleure version de lui-même pour qu’on puisse se rencontrer.

      Merci pour ton commentaire et nos échanges! A très bientôt!
      Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.