bienveillance couple

La bienveillance et le couple: le guide de Graine de coeur

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

La bienveillance est partout autour de moi. Elle est même désormais une attente dans mes toutes relations. Je rencontre souvent des personnes en recherche de bienveillance en couple. Ils ou elles veulent d’autres personnes bienveillantes dans toutes leurs relations: amis, partenaires ou même pour les histoires plus charnelles et éphémères. Accéder à son être bienveillant est une étape important dans le développement d’un individu et on va explorer ça ensemble.

La triste réalité est que notre confiance a été abusée, et l’on a tous des blessures au cœur. En plus, notre société reste relativement froide, stressante et impersonnelle… 

Avec tout ça mit bout à bout, ce n’est pas surprenant que l’on cherche cette douceur, ces attentions délicates et respectueuses à travers la bienveillance.

Après tout, c’est même normal non? De vouloir de la bienveillance dans nos vies. De la bienveillance en couple et dans nos amours… Mais aussi au-delà, et dans tous les aspects de nos vies. 

Avant de commencer, définissons la bienveillance ensemble, comme ça on est se comprendra mieux tout au long de l’article.

La bienveillance en couple, c’est quoi?

Prenons une définition déjà existante, j’aime bien celle du site lavieenplusjolie.com: “La bienveillance, c’est choisir d’apporter quelque chose de positif et de bénéfique à l’autre. La personne bienveillante est dans une attitude active et fait des efforts. La bienveillance demande une certaine disposition d’un esprit conscient. Vous pouvez choisir de devenir une personne bienveillante.”

Vous en pensez quoi?

Je l’adore, car reste simple et relativement complète. Il y a cette notion de choix, et c’est aussi de quelque chose qui se développe et s’apprend, en plus de se vouloir. On va explorer tous ces éléments aujourd’hui (et d’autres!).

Si l’on est stressé, si l’on se sent attaqué, c’est facile de sortir de notre état d’esprit de bienveillance. On va vouloir se défendre, on veut se protéger. Et parfois, attaquer en retour.

Maintenir cette présence bienveillante demande une force interne et un alignement avec soi. Surtout en couple, surtout quand la personne qu’on aime nous met dans tous nos états si facilement…

Mon expérience avec la bienveillance

Quand je repense à ma propre expérience avec la bienveillance, c’est une envie douce, mais profonde. Une envie d’être là pour soi et pour l’autre. De créer une atmosphère agréable, et qui inspire la confiance. C’est une envie forte, mais délicate. C’est aussi une volonté d’ouverture, d’être honnête et non de plaire. De comprendre, d’écouter, d’échanger, et non de convaincre. De donner et recevoir, sans compter les points.

La bienveillance me fait du bien, et de mon expérience, ça fait aussi du bien aux autres. À tel point, que j’ai envie de co-créer cette bienveillance dans tous mes échanges.

Une fois que je ressens la bienveillance de l’autre, et/ou que j’ai pu exprimer la mienne, les échanges et la relation passent à un autre niveau. Tout est plus fluide, ouvert et doux. C’est tendre et touchant. J’exprime souvent ma gratitude envers l’autre pour leur bienveillance dans ces moments-là, car c’est un vrai plaisir d’échanger de la sorte. 

Malgré tout ça, il y a un challenge avec la bienveillance…

Le challenge avec la bienveillance

Le challenge est le suivant: pour co-créer de la bienveillance, il faut être soi-même vulnérable, présent, et attentionné. Ce n’est clairement pas évident de naviguer toutes nos relations de la sorte. 

Ça demande donc un effort et un travail sur soi, et aussi un travail sur la relation dans laquelle on veut avoir plus de bienveillance. Vouloir de la bienveillance, ou être dans un état d’esprit bienveillant est un bon début, mais peut facilement ne pas être assez, car on retombe dans nos vieux travers.

Les éléments de la bienveillance

Dans cette partie-là, on va voir ensemble les éléments à cultiver ou travailler pour améliorer la qualité de votre bienveillance. Certains diront d’approfondir votre pratique de bienveillance.

La bienveillance en couple: un choix réciproque

Qu’on ait naturellement une bonne base pour interagir avec le monde extérieur dans la bienveillance, ou qu’on parte de loin, c’est un choix que l’on peut faire à tout instant. 

Une fois qu’on décide de partager notre bienveillance avec l’autre, qu’on a eu cette intention positive, il faudra leur offrir toute notre présence. Car pour la majorité d’entres-nous, ce sera initialement un effort que d’êtres bienveillants.

Ouvrir son coeur et apprendre la bienveillance pour la mettre au service de notre couple

J’ai presque tout dit dans le sous-titre, mais explorons ça un peu plus ensemble. 🙂 

Tout d’abord, on va le voir avec d’autres qualités de la bienveillance, mais c’est clairement une ouverture de cœur. Ça peut être perçu comme une position vulnérable que d’être bienveillant envers quelqu’un, car on s’ouvre à l’autre, on se met à nu d’une certaine manière. En réalité, c’est une force, et avec l’expérience, on va apprendre à offrir notre bienveillance et à recevoir celle de l’autre. Ça devient fluide, car les deux coeurs sont ouverts et ils communiquent.

Cet échange intuitif et de cœur à cœur n’est pas toujours évident au début. On a peur que cette ouverture soit abusée, ou que ça fasse mal, car nous avons eu mal dans le passé.

Il y a donc un apprentissage et une danse à faire avec les personnes bienveillantes autour de vous. Il y a une confiance à créer et une sécurité à ressentir, afin d’être à l’aise à nu dans sa bienveillance.

Accepter l’autre dans toute sa splendeur, et ses défauts

La bienveillance en couple ne peut pas être synonyme de jugements ou de rejet de l’autre. Il faut accepter toutes les facettes de notre partenaire pour pouvoir maintenir cette bienveillance sur la distance. La jalousie aussi ne fait pas bon ménage avec la bienveillance. 

On en revient à l’ouverture de cœur d’un peu plus tôt, il faut ouvrir son cœur, et sortir de nos schémas intellectuels qui cherchent à nous maintenir dans ce mode de survie (comparaison, jugement, etc.).

Il faut lâcher-prise, et se laisser aller à la bienveillance.

Amour et douceur, les ingrédients de la bienveillance

Comme on est en train de le voir, il y a d’autres ingrédients à la bienveillance, mais l’amour et la douceur sont des ingrédients que je qualifierais d’essentiels!

Lorsqu’on aime, on veut souvent le bonheur et la joie de l’autre. Et offrir notre bienveillance encore et encore est une belle manière pour supporter notre chéri(e) à créer ça dans leur vie. C’est un espace de légèreté et de sécurité dans lequel s’épanouir est plus facile.

La douceur est souvent pour moi une preuve que la bienveillance est bien là. Que tout est bien aligné, et que les coeurs sont ouverts. C’est à la fois un générateur d’envie de co-créer et partager la bienveillance, mais aussi une partie importante de l’appréciation quand c’est là.

Il y a deux autres qualités de la bienveillance en couple qui sont importantes de voir ensemble. Sans plus tarder…

Avoir de l’empathie et la compassion pour notre chéri(e)

Ici aussi on parle d’ingrédients très importants pour créer une dynamique de bienveillance au sein de votre couple.

La compassion et l’empathie sont assez proches, et parfois même confondues. 

L’empathie est se mettre à dans les chaussures de l’autre, de comprendre ce qu’il se passe pour eux, émotionnellement, et de le ressentir également . C’est une proximité émotionnelle à l’autre.

La compassion est aussi une connexion émotionnelle et une compréhension des émotions de l’autre, mais ça implique aussi une action pour aider l’autre. Ça peut être vu comme l’incarnation de la bienveillance. On veut aider l’autre à se sentir mieux, on veut aider notre chéri(e) à être plus heureux(se).

Les deux sont donc complémentaires et parfois l’un est approprié, ou les deux.

Concluons sur la bienveillance dans le couple

On a vu ensemble ce qu’était la bienveillance, mais aussi, j’ai pu partager ma propre relation et expérience avec la bienveillance. Mais surtout l’importance grandissante qu’elle a dans mes relations et dans ma vie, c’est pour ça que je voulais vous en parler. 

On a vu ensuite l’importance de choisir la bienveillance, et que ce choix est une invitation à partager à deux (ou plusieurs). On a compris qu’on peut apprendre à être bienveillant, ou apprendre à rester dans la bienveillance. On a aussi vu qu’au final, être bienveillant, c’est “simplement” ouvrir son cœur et chercher à communiquer de cœur à cœur.

De cœur à cœur dans l’amour, dans la douceur, dans l’empathie et dans la compassion. 

Cet article était très important à écrire pour moi, et si vous lisez ces lignes, je vous remercie du fond du cœur de prendre le temps de visiter le blog, de lire les articles, et de partager avec moi ce qui que ça vous apporte. Grâce à vous, grâce à mes mentors et inspirations, et grâce à mes expériences, je suis convaincu qu’on peut créer des relations amoureuses qui nous iront mieux. Plus ouvertes, plus épanouies, et plus saines. Plus douces et plus aimantes. Des relations dans la bienveillance.

PS: Rejoignez notre communauté sur Facebook, Twitter ou Instagram!

Bien à vous!

Photos de Chermitlove & Pixel2013 sur Pixabay.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *