mieux se séparer

Pourquoi c’est toujours pour le mieux de se séparer?

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Quelle affirmation me direz-vous!… Est-ce toujours et vraiment pour le mieux quand on se sépare?! La réponse étant oui. Ça ne veut pas du tout dire qu’il faut vous séparer… Mais si c’est déjà fait, alors c’est une belle manière de voir les choses.

Et c’est ce dont on va parler dans cet article.  Il s’adresse particulièrement aux personnes qui sont en séparation et qui sont séparées. Et du coup à tout le monde… Car on a probablement tous eu une relation qui est déjà terminée!

Cet article est inspiré par mes propres séparations bien sûr, mais surtout plusieurs discussions avec des ami(e)s, proches et quelques-uns d’entre-vous par email sur les derniers mois. Il me tient donc à cœur d’aborder ce sujet, car il semble d’actualité.

2020 n’a pas épargné les amoureux(ses). J’ai plusieurs mariages qui éclatent autour de moi, et des histoires qui finissent dans une douleur profonde. Des couples qui semblaient solides comme des rocks qui s’ébranlent, tremblent et s’écroulent sous le poids du mensonge ou de la tromperie. 

Malgré tout ça, je persiste à dire que c’est pour le mieux… Oui, toujours pour le mieux!

Une croyance utile

Nos pensées et ce qu’on considère comme la vérité ne sont qu’au final que des croyances. Une passion utile pour vivre une vie plus belle est de vouloir trouver des croyances qui nous aident mieux que celles qu’on a aujourd’hui. 

Croire qu’une séparation c’est pour le pire, c’est une croyance. Penser que c’était l’amour de notre vie et qu’on ne retrouvera jamais une personne comme ça ou mieux, c’est aussi une croyance. Si certaines croyances nous font mal et ne nous servent pas, pourquoi ne pas les changer?

Il faut comprendre qu’une fois que les dés sont jetés, que c’est du passé ou qu’il est temps de passer à autre chose… Une croyance qui vous aidera est d’être convaincu que cette séparation est pour le mieux

D’une manière ou d’une autre…
Même si vous n’avez encore aucune idée du pourquoi ou du comment…
Même si vous souffrez, que votre coeur saigne…
Vous devez avoir, au moins une petite partie de vous, convaincue, que c’est pour le mieux!

Vu l’importance et la difficulté de changer de croyance, n’hésitez pas à utiliser une béquille. Mettez à rappel journalier sur votre téléphone, demandez à un(e) ami(e) de vous le répéter cinq fois par jour, écrivez-le sur le miroir de la salle de bain… Peu importe! Il faut juste s’en rappeler, jusqu’à l’intégrer et que ça vous suive. Que ça revienne dans les moments délicats. Que ce soit là quand vous doutez…

“C’est pour le mieux” okay! Mais pourquoi?

Les personnes qui entrent et sortent de nos vies le font pour une bonne raison! Parfois, on ne trouvera cette raison que deux relations plus loin… Ou 20 ans après. Parfois, on le sait en quelques instants. 

Au final, je dirais même que savoir n’est pas si important… Parfois, on pense savoir, et l’on se rend compte plus tard que l’on a grandi sur d’autres aspects. C’est super non?

Alors, ne cherchons pas à savoir pourquoi. À la place, apprenons à être convaincus que c’est pour le mieux! Et, au fil du temps, observons ce qui change en nous… Éventuellement, un jour peut-être, on va savoir…. Et à ce moment-là, ça nous sera utile, car nous aurons la capacité d’utiliser cette connaissance pour notre relation ou les futures..

À cela, ajoutons, la croyance que tous nos partenaires, étaient parfaitement imparfaits. Ils et elles étaient ce dont nous avions besoin. Rappelez-vous cet article, qui a une partie qui rappelle qu’une relation amoureuse, c’est là pour nous faire grandir. 

Avec ces deux croyances, on peut donc déduire de mon mariage:

Mon ex-épouse était donc l’incarnation de la perfection imparfaite et la relation, elle, était une réussite. Malgré la séparation, car tous les deux, nous avons grandi.

Mon ex-épouse était donc la femme parfaite pour l’homme que j’étais quand on s’est rencontré et pour les années qui ont suivi. J’avais besoin d’elle pour devenir l’homme que je suis aujourd’hui. 

C’est tout. C’est OKAY! C’est beau… C’est amour… C’est tendre… Et le tout sans jugement!

Tout était parfaitement imparfait dans ce mariage. Et tout sera parfaitement imparfait dans la prochaine relation.

Ça parait facile dit comme ça… Mais ce n’est pas venu “tout seul en deux mois après la séparation”. C’est en partie, grâce aux croyances que je partage avec vous dans cet article et le fait qu’elles ont été cultivées ces dernières années, et surtout, cultivées activement dès le début de la séparation.

Les mots de la fin

Ces croyances que j’ai partagées avec vous dans cet article ont été des guides pour moi. Un phare en pleine tempête… Elles m’ont donné une assurance douce, mais une certitude profonde et ancrée que ça ira mieux. Que la tempête passera et que le ciel bleu reviendra, que l’océan retrouvera son calme.

Ces croyances ne sont pas limitantes, et vous avez même l’option de revenir avec votre ex. Certains couples se forgent avec des ruptures et des reprises. Et pour eux aussi, une ou plusieurs séparation(s) c’était pour le mieux.

Rappelons-nous…
Qu’un mariage qui finit en divorce n’est pas un échec. 
Qu’une relation qui se termine en séparation n’est pas une erreur.
Qu’un amour qui fane, c’est la chance d’en faire fleurir un autre.

Je finis cet article le cœur rempli d’amour pour vous. Je vous souhaite que ces pépites vous soient autant utiles qu’à moi. Qu’elles amènent paix et douceur. Qu’elles donnent du sens aux blessures et fissures que votre cœur porte depuis tant d’années.

Avec toute ma tendresse.

PS Rejoignez notre communauté sur Facebook, Twitter ou Instagram

Photos de Pljenio et Pexels sur pixabay.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *