comment reconstruire vie après séparation

Comment reconstruire sa vie après une séparation difficile?

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Tout a une fin, et les relations amoureuses ne font pas exception à cette règle. Si vous lisez cet article, les chances que vous soyez dans ce processus sont sûrement assez élevées. Sinon, vous êtes probablement déjà passés par là… Vous savez à quel point c’est une étape importante, et une tâche compliquée. Lorsqu’on est en couple pendant plusieurs années ou décennies, nos vies sont entremêlées. Voyons ensemble comment reconstruire sa vie après une séparation difficile ou après une relation de longue durée.

Le couple était souvent ce qui rythmait nos journées, et plein d’ habitudes étaient intégrées dans nos vies, à travers la relation. Que ce soit des choses pratiques, comme la gestion des finances ou du foyer. Mais aussi émotionnel, comme avoir une épaule sur qui se reposer, et une âme à qui ouvrir son coeur. Intellectuellement… Sexuellement et ailleurs selon la relation que vous aviez. 

On avait une personne dans notre vie qui accompagnait notre “tous les jours”, mais aussi qui nous permettait d’être aimés et d’avoir accès à des moments spéciaux à deux. Des moments qui vont nous manquer une fois seul(e). Dans le couple, on avait des objectifs communs, et une vision du futur. Peut-être qu’on était le leader, ou le suiveur… Peu importe au final, on avait un rôle, on avait une place et il y avait du confort et de la certitude dans ce rôle.

On tombe parfois un peu de haut quand notre couple se brise. On avait oublié ce que c’était d’être seul(e). Au-delà d’être seul(e), retrouver quelqu’un nous tracasse peut-être un peu… Nos proches prennent parti pour ou contre nous, on perd nos repères et parfois nos amis. Notre vie change entre 180 et 360° en une conversation. 

On est pris entre digérer la relation qui vient de se terminer, doucement tourner ce chapitre de notre vie, et aussi nous reconstruire dans notre vie à nous. Et éventuellement, vouloir retrouver quelqu’un.

Une pensée pour ceux qui se séparent alors qu’ils ont un ou des enfants, une maison en commun ou même une entreprise… Ces choses-là ajoutent un niveau de complexité à la situation, et bien sûr, ça se transforme en charge émotionnelle et mentale.

Si votre séparation est récente, je vous recommande aussi de lire l’article sur la séparation en pleine conscience.

Commençons par une question qui revient souvent… 

Faut-il reconstruire sa vie après une séparation ou retrouver quelqu’un rapidement? 

La fameuse question à 1000 balles comme on dit! 🙂 Les deux sont possibles bien sûr, ça dépend du point qu’on va voir ensemble après… Mais aussi de vos envies, et d’où vous en êtes dans votre vie et dans votre cœur.  

Après une séparation, certains auront besoin d’être seul(e)s, de faire un gros point sur leur vie, et de prendre leur temps pour réouvrir leur coeur. D’autres auront besoin de foncer, d’expérimenter et de goûter à l’amour, ou à des relations plus légères.
Certains ont besoin de cette fameuse “relation rebond” avant de pouvoir considérer plus sérieuse et plus saine ensuite.

Il faut noter qu’ici, parfois on pense savoir mentalement ce dont on a besoin après une rupture. Mais que la vie nous montre clairement que ce n’était pas ça… On pensait vouloir être seul(e) et la vie nous fait tomber amoureux(se). Et l’on repart en couple et peut-être qu’au final, c’est exactement ce qu’il fallait.

On en reparlera plus tard, mais c’est important d’être ouvert à la vie et à ce qu’elle nous donne. Il faut éviter d’être bloqué mentalement en “pensant savoir ce qui est bon pour nous”.

Faire le point sur notre vie et notre couple

Pour pouvoir se reconstruire, il peut être intéressant de faire un point sur notre vie à nous, et l’histoire d’amour qui vient de se terminer. Il suffit de commencer par des questions simples, le reste viendra tout seul:

  • Qu’est- ce qui était super et du coup, que nous allons vouloir garder à tout prix? 
  • Qu’est-ce qu’on ne tolérera pas dans notre vie et chez notre prochain(e) partenaire? 
  • Quelles choses aimerions-nous simplement faire un peu mieux et améliorer?

Tout n’est pas à garder ou à jeter, parfois c’est simplement à modifier un peu ou à faire évoluer. 

Un point important à intégrer, pour améliorer la qualité de notre vie, et de nos relations est que dans la vie, nous avons ce qu’on tolère. Nous n’avons PAS ce que nous voulons ou ce que nous méritons. C’est-à-dire que la vie nous donnera ce que nous acceptons, ce que nous tolérons. Donc si on tolère une relation sans communication, avec peu d’initimité et sans projets de vie intéressants… Nous allons donc rester dans une telle relation, ou nous n’allons pas essayer de changer les choses. Il faut avoir des attentes plus élevées pour changer notre vie et nos relations. 

Il est important de séparer notre vie, et le couple. On a tendance à mixer les deux… Et reconstruire sa vie, ça ne veut pas dire reconstruire quelque chose à deux et dans la  dépendance envers l’autre. J’utilise le mot “dépendance”, dans le sens avoir quelqu’un d’autre qui satisfait nos besoins pour nous. Satisfaire nos besoins, c’est notre truc à nous et l’après-rupture, est une bonne période pour prendre soin de nos besoins. C’est même essentiel. 

Un élément clé est de créer une vie qui nous remplit de l’intérieur. Trépidante, excitante et avec autant d’autonomie que possible. Pour entrer dans la prochaine relation du bon pied, et apporter de belles choses! Notre joie, notre bien-être, et notre goût pour la vie. 

S’ouvrir à la grâce de la vie

La vie est généreuse! Elle nous donne, la majorité du temps, une seconde chance. Parfois, même bien plus que deux chances! On aura d’autres rencontres, d’autres opportunités et tout sera, d’une manière et si l’on décide de le voir ainsi parfaitement imparfait. Mais exactement ce dont nous avions besoin.

C’est une croyance qui peut paraître un peu étrange, mais c’est libérateur et plein d’espoir à la fois. Car quelque soit ce qui nous arrive: c’est pour le mieux et ce dont on avait besoin.

On va donc rencontrer les personnes qui nous feront grandir là où l’on a besoin. 
On fera les erreurs qu’on avait besoin de (re)faire pour enfin comprendre et avancer.
Il y aura des miracles, et des déceptions. De l’amour et du rejet. 
De la nouveauté, et du “pareil au même”.
L’important étant d’être à l’écoute des messages, parfois bien cachés, que la vie nous (r)envoie. 

Faire confiance en la vie, ou à un dieu si vous êtes croyant. Savoir que quelque chose nous dépasse. Et que cette chose nous donnera exactement ce dont on a besoin. Quelque part, c’est ça la grâce de la vie.

Il faut aussi oser le voir. Car parfois, quand on reprend une claque… Puis une autre… Puis encore une claque… C’est difficile d’y voir de la grâce. Et pourtant… C’est exactement ce dont on a besoin. Alors la question qui reste, est: “Comment dois-je changer ou évoluer pour enfin avancer et pour créer quelque chose de plus aligné avec ce que je veux vraiment?”

Créer de l’espace et accueillir l’inconnu

Lorsqu’on cherche à se reconstruire, il est important d’avoir de l’espace pour la nouveauté et l’inconnu. Si nous n’avons pas d’espace mentalement, émotionnellement ou même dans notre calendrier… Notre vie est déjà pleine. Et il ne se passera pas grand-chose.

Les chances sont que notre vie soit remplie de choses que nous ne voulons plus vraiment. Des hobbies, des personnes, des habitudes… Des pensées. Des émotions. Elle est remplie de “bruit”, de distraction et de non-essentiels pour la personne que nous sommes aujourd’hui. 

Faire un peu de ménage, essayer quelque chose de nouveau. Dire oui spontanément, même si ça fait peur ou si l’on n’est pas sûr. Oser. Vivre. Aller de l’avant! Essayer! 

Petit à petit… Rencontre après rencontre… Nouvelle activité après nouvelle activité… On va trouver ces nouvelles personnes mieux alignées. On va découvrir cette nouvelle passion et ce nouveau hobby. Éventuellement, ce sera l’ami d’un ami d’une amie qui sera notre prochaine histoire de coeur, ou notre buddy pour cette nouvelle passion.

En résumé, il faut s’ouvrir à la grâce de vie, mais aussi lui donner de l’espace pour s’exprimer. 

Définissez vos piliers

On pourrait interposer piliers avec principes, ou valeurs. Ou objectifs principaux selon votre état d’esprit. 

Je vois cette étape comme fondamentale, car une fois nos piliers définis, on pourra retrouver notre chemin quand on s’est perdu. On pourra prendre des décisions difficiles en nous rappelant ce qui compte pour nous. Nos piliers nous guident. Nos piliers sont ceux vers quoi l’on se tourne quand on ne sait plus ou si l’on a peur de faire fausse route.

Ils nous donnent la force de continuer, même si l’on se sent toujours perdu. Même si l’on n’est pas sûr du résultat. Si l’on avance dans la bonne direction, on trouvera notre chemin, il faut encore une fois, s’ouvrir à la grâce de la vie!

Étant en pleine séparation fin 2020, j’ai profité de la nouvelle année pour définir ses piliers. Ils sont mes paliers de 2021, mais surtout les piliers de la reconstruction de ma vie. Je vous donne des conseils que je suis! 🙂

  • Cultiver “l’être moi-même”
  • M’entourer de belles personnes
  • Suivre l’inspiration
  • Écouter mon coeur, et aimer
  • Aller dans le sens de ce qui me parle, et ce qui résonne

Comme vous pouvez le voir, ce n’est pas très concret. Ni même un objectif quantifiable et mesurable… Mais c’est ce qui me sert à rester aligner. À définir si une relation ou une situation est plutôt positive ou plutôt négative pour moi.

Une étape optionnelle: les objectifs

Pour ceux d’entre vous qui sont dans le développement personnel ou la productivité, vous vous demandez quand je vais enfin parler d’objectifs! Et c’est maintenant… Mais en étape optionnelle. Et ouais…

Parfois, on pense que l’on connaît le chemin à suivre, et c’est un exercice qui peut être utile, mais c’est une approche qui est très mentale.

Mais ici, on parle aussi de cœur. Et donc le mental ne réglera pas tous nos maux!

Si vous avez l’habitude de créer des objectifs quantifiables et mesurables, précis et que vous les revoyez souvent, que vous mesurez votre progression, alors pourquoi ne pas le faire ici aussi. 

Ou plutôt, peut-être qu’il faut un mixe des deux approches. Des objectifs très précis pour reconstruire  notre vie au niveau des finances personnelles par exemple, ou au niveau de la carrière. Et que sur d’autres aspects, suivre les conseils de cet article sera une bonne alternative.

Les mots de la fin: comment reconstruire sa vie après une séparation difficile

Cet article est fortement inspiré de ma propre expérience ces derniers 5-6 mois. J’espère que ces conseils ou “solutions” guideront vos pas et votre coeur comme ils ont guidé le mien. La reconstruction d’une vie est une étape importante et qui prend du temps, mais c’est aussi nécessaire après une relation de longue date.

La personne qui était célibataire avant la relation qui vient de se terminer n’est pas celle qui est célibataire aujourd’hui… On a changé, et évolué. Notre environnement aussi. C’est une belle période pour remettre un peu tout a plat, profiter de cette simplicité qu’offre le célibat pour changer des aspects de notre vie et prendre des décisions en pensant à nous et notre bien-être.

C’est une vraie opportunité. 

N’hésitez pas à venir me parler de vos expériences en commentaire ou via le formulaire du site (par email donc). Je suis curieux d’échanger et de voir ce qui vous parle et aussi ce qui a été utile pour vous et que je n’ai pas couvert dans l’article.

Avec toute ma tendresse, que votre nouvelle vie reconstruite soit belle et pleine de surprises! 

Rejoignez notre communauté sur Facebook, Twitter ou Instagram!

Image de thommas68 et anncapictures de Pixabay.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *