polyamour solution

Le polyamour ou les relations ouvertes, est-ce la solution?

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Aujourd’hui, on va explorer l’opposé de l’article de la semaine dernière, qui parlait de l’amour pour toujours. On va parler ensemble de relations ouvertes, et de polyamour. À noter que je ne suis pas un expert dans ces domaines, je n’ai pas d’expérience personnelle directe . Mais comme tout ce qui touche au couple, c’est un sujet que je trouve passionnant et qui m’intrigue. Je voulais partager avec vous mes réflexions, mais je souhaite aussi planter une graine (de coeur et du coeur) dans l’esprit de ceux qui auraient un a priori sur des relations plus libres.

J’ai créé graine de coeur pour aider les lecteurs, et les couples à créer une relation qui leur va, à eux. La forme de cette relation ne sera pas la même pour tout le monde, un modèle n’est pas mieux que l’autre (monogamie vs polyamour), et les entre les deux, sont autorisés. 

A vous de vivre, à vous de créer, à vous d’aimer.

Une petite introduction

Les termes que je vais utiliser dans cet article ne seront peut-être pas les plus précis. Pour ceux qui sont plus éduqués sur ce sujet, et je m’en excuse d’avance si c’est le cas (merci de le préciser en commentaire pour que j’apprenne).

Dans cette introduction, je souhaite expliquer une différence entre les relations ouvertes (certains diront libertinage) et le polyamour.

Les relations ouvertes

Une relation ouverte, le libertinage, ou les relations non-exclusines sont souvent avec une relation principale, ou socle, et avec certaines règles établies qui permettent des échanges avec d’autres personnes. Selon ces règles, ce qui est autorisé peut varier. Lorsque les rapports sexuels avec quelqu’un d’autre sont autorisés, il y a souvent des règles qui vont avec: comme ne pas coucher avec quelqu’un qui habite la même ville, ou ne pas sortir à l’extérieur (resto, bar etc.) avec quelqu’un de la même ville afin de préserver le couple des jugements des autres.

Le polyamour

Le polyamour est plus lorsqu’on a plusieurs relations à la fois, et parfois, plusieurs relations de longues dates. Certaines polyamoureux et polyamoureuses, peuvent avoir 3, 4, 5 ou 6 relations parallèles. Certaines personnes auront aussi cette relation socle, ou principale. Ils sont décrit comme hiérarchique. Et d’autres, verront toutes ces relations comme équivalentes. Ils sont décrit comme non-hiérarchique ou anarchique. 

Il est difficile de mettre un cadre strict et une définition précise sur ce type de relation. Certains couples ne s’identifient pas comme polyamoureux ou libertains, mais dans la pratique ça y ressemble fortement. Ils ne veulent pas mettre une étiquette sur leur manière de vivre.

Il faut donc garder l’esprit ouvert, et éviter de tomber dans l’idée qu’il y a des règles précisent (si ce n’est le consentement), ou des catégories précisent de relation de couple.

Un example de relation particulière…

Je vais prendre un autre exemple, je tiens ça d’un podcast (en Anglais) que j’adore d’Esther Perel, qui s’appelle “Where should we being?” et c’est un condensé en 40 minutes, d’une thérapie de couple de 2h. Tous les épisodes sont d’une richesse… C’est toujours un délice à écouter! Pour revenir à notre exemple, dans un podcast, elle parle à un couple qui va, une fois par an, passer une semaine d’échangisme à Las Vegas. Le reste de l’année, ils sont ensemble sexuellement, émotionnellement etc. et l’ouverture de leur couple, ne se ferait que cette semaine. Cette semaine, est le changement a sauvé ce couple de la séparation, et ils se disent épanouie depuis.
Je trouve ça aussi merveilleux, que les couples mariés depuis 50 ans et monogame, ou les polyamoureux à 4 relations. L’important étant d’avoir une/des relatio(s) qui font grandir, et qui sont épanouissantes.

Encore une fois, il n’y a pas de mieux, ou de ou moins bien. Il y a ce qui vous va, à cette étape de votre couple, et de votre vie.

Les opportunités des relations ouvertes et/ou du polyamour

Dans mes lectures, écoutes et discussions, il y a plusieurs éléments qui sont ressortis pour les adeptes des relations multiples, ou plus ouvertes et libres.

La première opportunité est clairement la satisfaction des besoins. On en parle souvent sur le blog, et (le manque de satisfaction des besoins) est l’une des causes courantes de dysfonctionnement des couples. Bien que le sexe viendra sûrement à l’esprit, c’est loin d’être la seule chose. Les polyamoureux, souvent et par exemple, s’investissent émotionnellement dans leurs relations. Contrairement à ce qu’on imagine parfois, c’est loin d’être qu’une question de cul.

Dans cet article, je parle des 4 aspects d’un couple: l’émotionnel, l’intellect, le spirituel et le sexuel et le polyamour ou les relations ouvertes, permettent d’accéder à d’autres personnes pour satisfaire les différent besoins de ces aspects. 

La seconde opportunité, et je trouve ça bizarre très excitant (eh non, ce n’est pas ce que vous pensez…), c’est la croissance personnelle que demande ce type de relations. La gestion de l’envie, de la jalousie, et la capacité à accepter les émotions compliquées qui découlent de nos insécurités ou blessures passées… Et tout ça, arrivera aussi chez notre/nos partenaire(s).

Ça peut faire peur, mais je trouve cet aspect très intéressant. Sur le blog, on parle beaucoup de dev perso, et être en couple, c’est déjà une énorme source de croissance. Être parent, la même chose. Et donc avoir plusieurs relations à la fois ou expérimenter d’autres êtres humains, et bien ça aide aussi à grandir ! 

Et enfin la troisième opportunité que je voulais partager avec vous, c’est la multiplication de l’amour reçu et, mais aussi l’opportunité de donner plus d’amour. Il est possible d’aimer plus qu’une personne à la fois (romantiquement), et les personnes avec qui j’ai eu la chance de discuter ont toutes pu certifier que l’amour est simplement multiplié. 

Les risques du polyamour et/ou des relations ouvertes

La première chose qui me vient à l’esprit est clairement que ça peut détruire votre relation que d’ouvrir cette porte. Ce n’est pas simple, et ce n’est pas pour tout le monde. Trop de couples, quand ils ont des difficultés, se disent “tient ouvrons la relation, ça nous aidera sûrement”. Dans le lot, il y a des couples qui réussissent, mais c’est plus l’exception que la règle…

Dans la partie sur les opportunités, je parle de l’opportunité de croissance personnelle, car ces relations sont très demandantes. En attention, en temps, en émotions, en amour, mais surtout en travail de soi. 

Lorsque votre partenaire va vouloir passer la nuit avec un(e) autre, que vous trouvez plus attractif, plus intelligent, plus riche, plus équilibré, plus “avancé spirituellement” etc., vous risquez de passer une nuit difficile. Il va falloir apprendre à gérer ces situations et bien d’autres.

Un autre risque, c’est de penser qu’il y a moins de chance d’être trompé. Quand vous ouvrez la relation, souvent il y a des règles d’établies, et briser ces règles sera sûrement aussi douloureux qu’une tromperie dans un couple monogame. Dans les podcasts d’Esther Perel, psychologue spécialisée dans les couples aux États-Unis, il y a énormément de couples qui viennent la voir alors qu’ils ont “ouverts” leurs relations. Mais malgré tout, il y a eu tromperie. Par exemple, un couple avait pour règle que “ça ne doit être que sexuel” avec les autres partenaires, il était interdit de s’investir émotionnellement. Et comme vous vous en doutez, le partenaire a bien sûr eu un attachement sentimental avec son aventure sexuelle.

Le troisième risque est de penser qu’on veut des relations de ce type, car c’est une sorte de fantaisie. On se dit que ça doit être super d’avoir cette liberté. La liberté, en effet,, ça peut être super. Mais on revient au point d’avant, il faut être prêt à faire le travail émotionnel et en profondeur, pour être capable de gérer les situations qui vont en découler. Ce n’est pas juste plus de plaisir, c’est aussi plus de challenges et d’opportunités pour grandir. 

Conclusion: Le polyamour ou les relations ouvertes, est-ce la solution?

Comme souvent, et vous vous en doutez à ce stade, la réponse est ça dépend. Grâce à ce premier article sur le sujet, je voulais élargir un peu la conversation et présenter d’autres manières de penser aux relations de couple. 

Si le polyamour et/ou les relations ouvertes sont d’intérêts pour vous, je vous recommande de lire un peu plus sur le sujet, ou regarder des vlogs de polyamoureux par exemple. Il y a également des tonnes de groupes d’information sur Facebook ou un site bien connu et renommé pour éduquer sur le sujet: polyamour.info

Il y a aussi de la littérature sur le sujet, et je peux vous recommander, un livre que je parcours en ce moment: La salope éthique. Il s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Il couvre tous les aspects pratiques et théoriques du polyamour et d’une pratique très libérée de la sexualité. Il a été écrit par deux femmes américaines qui ont beaucoup d’expériences dans ce domaine. C’est un bon livre pour s’éduquer, et casser certaines idées préconçues.

Quel est votre sentiment, après avoir lu cet article, sur le polyamour et les relations ouvertes? Je suis curieux de savoir!

Merci à vous de votre temps, et bravo si vous êtes arrivé jusqu’ici. 

PS Rejoignez notre communauté sur Facebook, Twitter ou Instagram!

Bien à vous!

Photos de vait_mcright et StockSnap sur Pixabay.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *