liberté en amour

La liberté en amour, parlons-en!

Partager l'article:
  
 
    

Cette semaine j’aimerais prendre le temps de discuter avec vous de la liberté en amour. C’est un sujet qui parfois, rend un peu confus. Certains imaginent que la liberté est synonyme de relations ouvertes, ou non exclusives. Alors qu’il est entièrement possible d’être libre dans une relation exclusive, ou dans un mariage. Pour commencer, on peut déjà se demander ce qu’est vraiment la liberté. Ensuite, nous pouvons nous demander quelles sont les limites de la liberté. Et surtout, une fois que ces deux éléments clés sont définis, comment profiter pleinement de cette liberté. Alors la liberté en amour, parlons-en!

La liberté en couple

Explorons la notion de liberté en amour

Il est difficile de trouver une seule manière de définir la liberté, car il y a autant de définitions de la liberté que d’êtres humains. En partant de ce postulat, il serait prétentieux de ma part de vous proposer “la bonne définition”. 

Ce qui ressort en recherchant la notion de liberté, c’est un mélange de “faire ce que je veux” (être libre, l’autonomie), mais malgré tout “en respectant certaines règles ou lois”, et parfois, “sans nuire aux autres”.

 Il y a donc une notion de libre arbitre (plus ou moins conscient, on en reparle un peu plus loin) dans nos faits et gestes, mais aussi un cadre et également l’impact de nos actions sur autrui.


L’outil que nous allons explorer ensemble aujourd’hui nous permettra de toucher à toutes ces dimensions de la liberté. 

Quelques réflexions sur la liberté

La liberté, aussi grande soit-elle, a toujours un cadre. Si nous nous libérions de toute morale, de toute éthique ou encore des règles de notre société, notre cadre serait par exemple les lois universelles comme la gravité, ou encore les lois du vivant.

Et en même temps, malgré le cadre, qui peut paraître au premier abord restrictif, il est possible d’avoir un sentiment profond de liberté. 

C’est un paradoxe intéressant à observer.

Sans cadre dans notre liberté, dans notre couple, nous nous perdons.
Avec un cadre trop petit, ou qui ne nous correspond pas, nous étouffons.
Avec le “bon cadre”, nous nous sentons libres de pouvoir vivre pleinement et explorer la vie.

Il est important de réfléchir au cadre de la liberté que vous voulez donner à votre relation de couple. Voici quelques pistes de réflexion:

  • Est-ce un cadre trop flou, ou à l’inverse, trop étroit?
  • Avez-vous pris le temps de définir votre cadre, et les limites de votre liberté?
  • Est-ce le cadre qui vous correspond vraiment? 
  • La liberté accordée dans votre relation, est-elle source de ce sentiment d’être libre, de pouvoir vivre votre vie pleinement?

Ces questions sont rarement posées. Nous n’y pensons simplement pas.
Ces questions font aussi peur, car elles nous poussent à être honnête avec nous-mêmes et notre partenaire.

Cependant, parfois nos relations nous étouffent, ou nous perdent.
C’est simplement que parfois, le cadre n’était pas assez clair, et/ou pas le bon pour nous.

Comprendre et choisir les limites de notre liberté avec un outil simple

Comme souvent, avoir une carte de lecture peut aider à mettre de la clarté sur une situation qui paraît compliquée.

Par exemple, si vous étouffez dans votre couple, et que vous ne comprenez pas vraiment pourquoi, ça peut être invivable. C’est difficile de trouver des explications, et de mettre des mots sur ce sentiment d’oppression. 

La carte de lecture que je vous propose aujourd’hui, est composée de 4 différentes libertés. On va d’abord les explorer ensemble, puis dans la partie suivante, on verra comment trouver l’équilibre qui vous correspond!

“Je fais ce que je veux” ou liberté de dire non

Cette première liberté est relativement inconsciente. Nous sommes plus dans l’instinct, dans ce qui est automatique, ou encore ce qui est de la pulsion.

Cette liberté est primordiale, car elle nous aide à rester en vie, et à satisfaire une partie de nos besoins. Mais limitante, car s’il n’y avait que ça, nous serions soumis à nos pulsions. 

La liberté d’engagement

Ici, dans cette dimension-là de la liberté, nous sommes dans la liberté du choix. Plus précisément, le choix de nos responsabilités.

Être en couple, créer un projet de vie à deux, se marier, faire des enfants ou aussi d’autres engagements qui sont moins importants amènent un lot de responsabilités. 

Certains choix seront plus ou moins difficiles à rompre. Les choix impliquent différents niveaux de responsabilités. 

Il est par exemple plus simple de mettre fin à une relation de couple qu’à un mariage. Avoir une entreprise à deux, ou des enfants, sont des choix qui amènent beaucoup de responsabilités, et qui sont souvent difficiles à rompre. 

La liberté consciente

Dans cette dimension, nous sommes aussi dans le “je fais ce que je veux” d’une certaine manière, mais avec plus de conscience. 

Nous ne suivons pas simplement nos pulsions et nos désirs, nous choisissons. Nous utilisons nos sens, notre mental et d’autres outils pour prendre des décisions en pleine conscience. Ou du moins, avec le plus de conscience possible.

C’est peut-être une pratique délibérée d’un sport, ou de méditer tous les jours. Ou encore de manger d’une certaine manière pour améliorer sa santé, ou de lire un livre.

On est donc au-delà de l’inconscient, et cette liberté peut être vécue comme une vraie libération. 

L’obédience

Dans cette dernière dimension de la liberté, nous renonçons à notre libre arbitre. Nous nous remettons à quelque chose d’autre, ou de plus grand que nous. 

Cette liberté est parfois abusée dans les sectes ou dans certains cultes. Cependant, il y a aussi d’autres manières de vivre cette liberté.

Vivre une masculinité sacrée ou une féminité sacrée peut toucher partiellement cette dimension de la liberté. La prière ou la méditation peuvent aussi toucher cette dimension.

Certaines personnes vont devenir volontaires pour une cause. Parfois, cette cause sera cette perte de leur libre arbitre, car ils seront envoyés en mission sans choisir le lieu, ni ce qu’ils feront. 

Comment vivre pleinement la liberté que nous offre notre couple

Maintenant que les 4 libertés ont été clarifiées, voici quelques idées ou suggestions pour mieux vivre la liberté offerte par votre relation.

Une asuggestion, serait peut-être de prendre un moment pour réfléchir à comment s’exprime chaque liberté dans votre couple ou dans votre vie. Éventuellement de réfléchir dans quelle(s) liberté(s) vous voyez votre couple, ou la relation de couple si vous êtes célibataire. 

À ce stade, après avoir pris du temps pour suivre la suggestion ci-dessus, vous allez peut-être vous rendre compte que le couple touche toutes les dimensions de la liberté. Par exemple, être en couple a bien sûr une part d’engagement ou de responsabilités. Et aussi, une dimension de conscience (du moins, je vous le recommande!). 

Vous pouvez aussi analyser ce qui se passe dans votre couple (ou vie), et en cherchant à comprendre ce qui vous donne ce sentiment d’étouffement ou de liberté.

Profitez-en pour voir s’il y a un déséquilibre dans l’expression des différentes dimensions de la liberté. Comprenez que c’est très personnel. Il n’y a pas une seule manière de vivre ces 4 libertés dans votre couple ou dans votre vie. Le “bon équilibre” est le vôtre, et il n’est que le vôtre. Le mien est différent. Celui de votre partenaire aussi. 

Peut être que votre couple est trop dans les deux premières dimensions (“je fais ce que je veux” et les responsabilités), et manque de conscience, voir même de divin. C’est une problématique assez classique, car avec le temps, on répète les mêmes schémas et les mêmes actions. Entre le travail, les enfants et la vie, il n’y a de moins en moins de place à la conscience dans le couple.

On vit notre relation en mode automatique ou semi-automatique, et un jour, nous réalisons à quel point ça ne nous correspond plus ou pas assez.

Grâce à cet outil, vous pouvez aussi regarder votre équilibre personnel en rapport aux différentes dimensions de la liberté. Avez-vous un bon équilibre dans votre vie? Dans vos projets? Envers vous-même? Quelles libertés sont très présentes, et quelles libertés sont manquantes? 

Quand on cherche à avancer sur sa relation de couple, il est facile de penser au couple ou  à l’autre… Et de s’oublier. Il n’y a que nous pour vivre une vie équilibrée, et de faire les bons réajustements pour équilibrer nos libertés. 

Les mots de la fin sur la liberté en amour

C’est la première fois que j’amène cette notion de liberté en amour sur le blog. Je suis donc curieux de savoir si ça vous parle, ou si ça vous semble utile? On se retrouve dans les commentaires pour en discuter!

Pour résumer l’article, il y a 4 libertés différentes, ou selon comme vous voulez le voir, 4 dimensions à la liberté. 

Les limites de ces libertés sont le cadre de notre relation de couple. Mais aussi plus largement de nos vies.

Bien que le cadre semble restrictif, c’est aussi le cœur et le fondement de notre liberté. Quand il y a un cadre qui nous correspond, alors nous pouvons nous sentir libres. Car nous avons choisi les limites de notre liberté. Et donc elles sont là pour nous soutenir, plutôt que nous limiter.

Notre cadre, ou l’expression de nos besoins au travers de ces 4 libertés peut évoluer au fil des années. C’est à revisiter de temps en temps. C’est à ajuster si ça change. 

Les couples libres, non exclusifs ou polyamoureux ont très souvent un cadre défini et clair. Alors que pour la majorité des couples exclusifs, nous ne prenons pas le temps de mettre ce cadre. Nous utilisons ce qu’on a imaginé “normal”. Alors qu’il y a sûrement des nuances importantes à changer, et ajuster pour votre couple! 

Pour rejoindre la newsletter exclusive, il suffit d’enregistrer votre prénom et votre email dans l’un des formulaires qui vous offre mon eBook: 5 Outils pour mettre fin aux disputes et enfin bien communiquer dans votre couple.

Vous pouvez également rejoindre la communauté Graine de Coeur sur Facebook, Twitter ou Instagram!

Bien à vous!

Photos de Chermitove et Soyboneco de pixabay.com

2 commentaires sur “La liberté en amour, parlons-en!

  1. J’aime bien l’idée de poser un cadre équilibré. Dans toutes les situations de ma vie, les cadres m’aident beaucoup (sinon, je pars dans tous les sens !), mais j’ai en même temps besoin de beaucoup de liberté et d’indépendance… Pas facile de concilier ces deux besoins dans le couple ! Tu me donnes des pistes de réflexion, merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.