(Partie 2) L’habitude à éviter qui va détruire votre couple (à coup sûr !)

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Dans cet article, on va parler du Second Cavalier de l’Apocalypse qu’est le Mépris. Mépriser son partenaire est malheureusement courant et c’est le cavalier qui a le plus de chance de détruire votre couple !

Pour rappel, le concept des Quatre Cavaliers de l’Apocalypse a été introduit dans cet article, et il y a quelques jours, nous avons déjà revu le premier en détail (la Critique).

Le destructeur de couple

Le mépris est plus fort et toxique que la Critique. Faire un reproche (une critique) est généralement une mauvaise chose en Amour, mais le mépris implique un sentiment plus profond. Parfois ça se rapproche de la haine, du dégoût et de l’indifférence.

Quand on méprise, on est méchant. On est négatif et l’on nage dans d’amertume. Bien sûr, on le fait savoir haut et clair à notre interlocuteur. Comme on parle de relation sur ce blog, notre interlocuteur est bien souvent l’amour de notre vie.

Le mépris ne se communique pas que par les mots. On peut être sarcastique avec notre ton, cynique avec nos actes, ou simplement lever les yeux au ciel en signe de désespération.

Que ce soit verbal ou d’une autre manière, on tombe rapidement dans les insultes voir dans l’abus émotionnel quand on méprise. Recevoir du mépris de la personne qu’on aime peut causer une peine vive et profonde. Lorsque le mépris s’installe dans la dynamique d’un couple, les deux parties sont perdantes. C’est pour ça qu’il s’agit du plus grand prédicteur de la future séparation d’un couple d’après le Docteur John Gottman (LINK).

Des exemples

Pour ce qui est du mépris verbal, voici quelques exemples :

Es-tu stupide ? Je n’ai jamais dit ça.

Tu me dégoûtes quand tu dis ça ! C’est juste inacceptable !

Je m’en fous de toi. C’est mieux comme ça !

Très bien ! Si tu le prends comme ça, va te faire voir ailleurs ! Moi j’en ai ma claque !

Ça vous rappelle peut-être quelques disputes que vous aviez eues dans le passé. Ou les disputes de vos parents ?

Si ça vous rappelle vos disputes ou celles de vos parents, la logique voudrait que ce couple soit du passé. Si jamais ce couple était encore d’actualité, est-ce un couple heureux, joyeux et épanoui ? La réponse est probablement non.

Le mépris rend votre relation toxique, jusqu’à ce qu’elle éclate en mille morceaux. Morceaux qu’il sera impossible à recoller. Cette toxicité va créer énormément de peine, mais aussi de l’incompréhension. Quand on arrive à ce stade, on se demande comment on a pu passer d’Amour à Haine en aussi peu de temps ? Ou alors, comment a t’ont pu se tromper autant en choisissant ce partenaire ?

détruire votre couple

La route prise pour arriver au mépris est souvent quand on prend notre partenaire pour acquis. Qu’on ne se rende plus compte de la ­chance qu’on peut avoir de l’avoir dans notre vie ! C’est un voyage de plusieurs mois, voire années pour en arriver au stade du mépris. L’antidote est donc la Gratitude, et le fait d’apprécier notre partenaire. Passer du mépris à la gratitude va demander beaucoup d’efforts, et un effort des deux partenaires. Un effort de tous les jours.

Grâce à la gratitude, on va se connecter aux pourquoi de l’Amour pour cet individu qui partage notre vie. La gratitude doit aussi être étendue aux défauts de notre partenaire. Nous avons tous des défauts, vous aussi. Donc si vous n’apprenez pas à apprécier (ou au minimum, accepter) les défauts de votre partenaire, comment osez-vous espérer qu’il/elle va apprécier les vôtres ?

Aimer réellement quelqu’un sur le long terme, implique d’aller au-delà des caractéristiques qui sont faciles à apprécier.

J’ai un exercice pour vous: Faites une liste des qualités et des défauts de votre Amoureux(se). Prenez le temps de voir en quoi ils sont entrelacés, mais aussi, voyez qu’ils sont nécessaires pour qu’il/elle soit la personne que vous aimez.

Avoir de la gratitude pour sauver son couple

L’antidote du mépris, la gratitude, peut aussi être utilisé d’une autre manière. Pendant les jours à venir, concentrez-vous sur les actions positives que votre partenaire fait. Peut-être qu’elle rentre directement à la maison après le travail pour passer la soirée avec vous. Peut-être qu’il vous envoie un texto pour vous dire un mot gentil à un moment stressant dans votre vie. Peut-être qu’elle a sorti la poubelle à temps alors que vous avez oublié. Peut-être qu’il a pris le temps d’écouter ce qu’il s’est passé au boulot pour vous aujourd’hui.
La gratitude passe par apprécier les petites choses de la vie. Un sourire, un texto, un mot doux ou un bisou en passant dans la cuisine. Un regard aimant et bienveillant, une tâche ménagère faite après une longue journée au travail ou simplement avoir fait la cuisine pour avoir la chance de partager un repas ensemble.

Comme j’aime le dire, il y a mille raisons d’avoir de la gratitude tous les jours. Et probablement plus.

Avec ma femme, tous les soirs avant d’aller se coucher, on partage trois choses pour lesquelles on a de la gratitude envers l’un l’autre. On doit faire ça depuis presque trois ans maintenant. Bien sûr on a raté quelques nuits, ou parfois on partage une seule chose s’il est tard. Mais on s’y tient.

C’est une des habitudes qui nous gardent proche et aimant ! Tous les jours, on renforce notre relation avec des mercis pour les actions et mots qu’on a faits et dits pendant la journée.

Imaginez la différence que ça peut faire entre un couple qui se méprise tous les jours, et un couple qui exprime de la gratitude tous les jours (même s’il y a eu des conflits dans la journée).Et ensuite, cumulez cette différence sur 1 an, 10 ans ou 50 ans ? Ce ne sera pas la raison d’une relation qui va durer jusqu’à la fin d’une vie, mais la gratitude aidera sûrement en tout cas !

Conclusion

Aujourd’hui, on a vu les conséquences du mépris pour le couple, et l’on a aussi vu à quoi ressemble le mépris. On a ensuite pu se rendre compte de l’impact positif de la gratitude pour sortir de la mauvaise dynamique de couple qu’est le mépris.

La gratitude est utile, même s’il n’y a pas de mépris dans la dynamique de votre couple. L’exercice que j’ai partagé en fin d’article qu’on fait avec ma femme, je vous invite à le faire quoiqu’il arrive. Avec votre amoureux(se), et même avec vos enfants. Et pourquoi pas de temps à autre, avec vos collègues ? 

Merci d’avoir pris le temps de lire ce billet. Je vous invite à me suivre sur Facebook et Twitter afin de savoir quand le prochain article hebdomadaire sera publié ! 

Partagez dans les commentaires trois choses pour lesquelles vous avez de la gratitude envers votre partenaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *